Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page
Accueil - Recherche - Programmes de Recherche - GIS journalisme

GIS journalisme

GIS journalisme
Rassembler les laboratoires travaillant sur le journalisme

Le GIS Journalisme est né d’un constat partagé : la recherche sur le journalisme demeure fragmentaire et dispersée. Elle doit acquérir une plus grande visibilité et renforcer son dynamisme. Le GIS a pour ambition de devenir un espace scientifique clairement identifié, permettant les échanges épistémologiques, méthodologiques et les discussions autour des résultats des recherches.

Le GIS Journalisme est composé de quatre laboratoires :

  • CARISM (Centre d’analyse et de recherche interdisciplinaires sur les médias) EA 2293, Université Panthéon-Assas.
  • CRAPE (Centre de recherche sur l’action politique en Europe) UMR 6051 Arènes / CNRS, Institut d’Études Politiques, Université Rennes1.
  • ELICO, (Équipe de recherche de Lyon en Sciences de l’information et de la communication) EA 4147, Université Lumière Lyon 2.
  • GRIPIC (Groupe de recherches interdisciplinaires sur les processus d’information et de communication) EA 1498, CELSA, Sorbonne Université.

Dans son souci de rassembler et de permettre l’échange entre les chercheurs de ce domaine en développement, le GIS tient chaque année un colloque international. Son organisation est collective, sa localisation est tournante.

  • mars 2011, Colloque « Le journalisme comme activité collective: pratiques et enjeux », Carism
  • octobre 2012, « Le “gouvernement” des journalistes. Formes et effets de l’action publique sur l’information, le groupe professionnel et les entreprises médiatiques », Crape
  • mars 2014, Colloque « Reprises et métamorphoses de l’actualité », Elico
  • décembre 2015, Colloque « le journalisme et ses outils », Gripic
  • mars 2017, Colloque « Les écritures du journalisme », Carism

Les travaux du Carism sur le journalisme sont nombreux. Il a notamment réalisé les premières études scientifiques sur la population des journalistes en France (Les journalistes français en 1990. Radiographie d’une profession, La documentation française, 1991 ; Les journalistes à l’aube de l’an 2000. Profils et parcours, Ed. Panthéon Assas, 2001). Il a conduit des études sur le thème « Acteurs et marchés. L’environnement de la production journalistique : le cas des médias d’information générale et politique 1990-2010 » (projet AMMEJ), sur l’insertion et le parcours professionnels des journalistes (CPNEF /Afdas). Il poursuit actuellement ses travaux sur l’évolution sociographique de la profession, et y a ajouté de nouvelles interrogations sur la place du smartphone dans les pratiques, le journalisme de la demande et sur la figure du journaliste hybride.

Plus de détails sur le site du GIS Journalisme