Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page
Accueil - Colin Robineau

Colin Robineau

Équipe
Colin Robineau
Les travaux de Colin Robineau se situent au croisement des SIC, de la sociologie et de la science politique. Accordant une place centrale à la démarche ethnographique, ses recherches interrogent de façon transversale des objets variés : la fabrique sociale de l’engagement « radical », le rapport aux champs politique et médiatique des espaces publics contestataires, les processus de socialisation politique ainsi que les conditions de possibilité de la critique de l’ordre social.

Thèse

« La politisation en terrain militant ‘radical’. Ethnographie d’un squat d’activités de l’Est parisien », sous la direction de Madame le Professeur Valérie Devillard, soutenue le 22 novembre 2017, mention très honorable avec les félicitations du jury. Membres du jury : Tristan Mattelart (Président du jury et Professeur à l’Université Paris 2), Fabien Granjon (Rapporteur et Professeur à l’Université Paris 8), Yves Sintomer (Rapporteur et Professeur à l’Université Paris 8), Gérard Mauger (Directeur de recherche émérite au CNRS) et Geneviève Pruvost (Chargée de recherche au CNRS et chargée de cours à l’EHESS).

Thèmes de recherche

Espaces et contre-espaces publics ; Ethnographie des rites d’interaction et de communication ; Médias et mouvements sociaux ; Politisation ; Participation politique ; Formes contemporaines de l’engagement ; Démocratie ; Sociologie du militantisme.

Interventions principales

Conférences et colloques internationaux

  • « Les catégories de classement comme partie prenante d’un processus de re-socialisation. Le cas de militants engagés au sein du ‘milieu autonome’ », Congrès de l’AFS (Association française de sociologie), Réseau thématique 50 « Socialisations », Aix-Marseille, 27-30 août 2019, à venir.
  • « Des configurations familiales propices à la critique ? Le cas de militants ‘autonomes’ porteurs d’un habitus polarisé », 15ème Congrès de l’AFSP (Association française de science politique), Section thématique 63 « Sociologie politique des utopies communautaires », Bordeaux, 2-4 juillet 2019, à venir.
  • « Quand l’appropriation d’un territoire génère de nouvelles relations de propriété : regard croisé sur trois études de cas » (avec Margot Verdier et David Frati), 1ère Conférence Internationale de l’ICAGG (International Conference of Anarchist Geographies and Geographers), Rabastens, 12-16 juin 2019, à venir.
  • « Le dépassement de l’entre-soi militant comme préalable à la construction d’un commun. Le cas d’un squat d’activités de l’Est parisien », intervention (sur invitation) pour le Workshop international « Le translocalisme des communs » organisé par la Chaire d’économie sociale et solidaire de l’Université Paris-Est-Marne-la-Vallée, Cité Descartes, 14 mai 2018.
  • « Understand the Construction of a "Revolutionary Habitus" by Spaces of Socialization : A Sociological Approach Based on Life Stories », 24ème Congrès mondial de science politique, organisé par l’IPSA (International Political Science Association), Poznań, 23-28 juillet 2016.
  • « An Anarchist Squat in Northeastern Paris : A Future Here and Now ? », 3ème forum de sociologie, organisé par l’ISA (International Sociological Association), Vienne, 10-14 juillet 2016.
  • « Las formas culturales, artísticas y estéticas en la socialización militante : un acceso heurístico para aprehender la construcción de los imaginarios revolucionarios », Ecole Internationale « Art, littérature et son dans la culture de l’image contemporaine », organisée par l’Université de Brasilia (Brésil) et l’Université Paris-Sorbonne, Brasilia, 7-19 décembre 2015.

Journées d’étude et séminaires de recherche

  • « Brouillage des frontières et du sens de sa place. De la nécessaire sortie du terrain comme rétablissement du regard éloigné », intervention (sur invitation) pour le séminaire de l’EHESS « Ethnographie des alternatives » organisé par Geneviève Pruvost et Stéphane Tonnelat, Paris, centre Raspail, 19 mars 2019.
  • « L’autonomie au prisme (et au prix) de l’engagement radical », Journée d’étude « Engagé·e·s, pour le meilleur et le pire ! Agir ordinaire, agir radical, agir entrepreneurial… Quelles formes pour quelles finalités ? », organisée par l’association Astérya, Paris, Centre Paris Anim' Louis Lumière, 18 octobre 2018.
  • « De la suspicion à la familiarité : les défis posés par l’évolution de la relation enquêteur-enquêtés en terrain militant », intervention (sur invitation) pour le séminaire de l’EHESS « Ethnographie des alternatives » organisé par Geneviève Pruvost et Stéphane Tonnelat, Paris, centre Raspail, 14 novembre 2017.
  •  « L’espace public : portée et limites heuristiques d’un concept à l’épreuve du terrain », 3èmes Doctoriales du Carism, organisées par le laboratoire Carism (Paris 2), Paris, Centre Assas, 6 mai 2015.
  • « Les frontières d’une cantine populaire militante : la formation d’un public politique dans le 20ème arrondissement de Paris », Journée d’étude « Les publics en mouvement », organisée par le laboratoire Carism (Paris 2), Paris, Centre Assas, 17 juin 2014.
  • « Clichy-sous-Bois, Villiers-le-Bel : la mémoire collective des émeutes chez les porte-parole de la banlieue », communication à propos de mon mémoire de Master 2 dans le cadre d’une discussion publique organisée par l’Institut Français de Presse (Paris 2), Paris, Centre Assas, 8 février 2013.

 

Publications principales

  • « Las formas culturales, artísticas y estéticas en la socialización militante: un acceso heurístico para aprehender la construcción de los imaginarios revolucionarios », in Nancy Berthier et Alberto Da Silva (dir.) Les Arts dans la Culture de l’image contemporaine, Les Editions Hispaniques, 2019, à paraître.
  • « S’engager corps et âme. Socialisations secondaires et modes de production du militant ‘autonome’ », Agora débats/jeunesses (Presses de Sciences Po), vol. 3, n° 80, 2018, p. 53-69.
  • « Constituer un contre-public en marge des médias : négociations, circulations et normativités d’un discours ‘révolutionnaire’ au sein d’une cantine de quartier‪ », Études de communication, vol. 2, n° 47, 2016, p. 131-148.
  • « Ouvrir les portes d’un squat d’activités à des non-militants pour amorcer une politisation. Conditions et enjeux de la mise en suspens du sens pratique », Savoir/Agir, vol. 4, n° 38, 2016, p. 53-59.
  • « Quand le sociologue est dans la confidence : les fonctions et les usages sociaux du secret en terrain militant radical », ¿Interrogations?, n° 22, juin 2016 [en ligne].

Enseignements

ATER (2017-2019) à temps complet à l’Institut Français de Presse – Université Paris 2. En charge des cours magistraux Cultural Studies » (M1) et « Approches des Sciences de l'Information et de la Communication » (L3), des travaux dirigés « Sociologie des médias » (L3), « Méthodologies des sciences sociales » (L2) et « Relations culturelles dans le monde contemporain » (L2) ainsi que du séminaire méthodologique « Réception et pratiques sociales des médias » (M1).

Financements/ prix

  • Contrat doctoral avec missions d’enseignement (2012-2015)
  • Mention de thèse de l’Université Paris 2 Panthéon-Assas en 2018
  • ATER (2017-2019) à l’Institut Français de Presse

Projets collectifs/ autres responsabilités

2015-2017 : Membre du bureau RT37 (Sociologie des médias) de l’Association Française de Sociologie (AFS).

  • Co-organisation du séminaire de l’AFS – RT37 (Sociologie des médias) « Etudier les productions, circulations et réceptions des médias et biens culturels de grande diffusion. Méthodes, objets, théories », Année universitaire 2015-2016.
  • Discutant de Jérôme Berthaut et Muriel Mille pour la première séance du séminaire de l’AFS – RT37 (Sociologie des médias) « Ethnographier la production. Le cas des rédactions et des séries télévisées », organisé par l’AFS – RT37, Paris, Centre CNRS Pouchet, 25 février 2016.

2012-2014 : Membre de l’ANR RSCE « Les ressorts sociaux de la conversion écologique ». Participation à deux séjours ethnographiques sur la « ZAD » de Notre-Dame-des-Landes dans le cadre de l’axe 2 « Attitudes et comportements en matière d’environnement ».